Revue de presse

Revue de presse du 4 décembre 2007

Répartition-des-effectifs-de-laudit-interne-chez-France-Telecom-Orange1

1. Une borne pour téléprocédures judiciaires France Télécom va tester pendant trois mois des bornes de téléprocédures judiciaires, qui doivent être installées dans des espaces publics. Il s’agit d’un visiophone équipé d’un scanner et d’une imprimante. Pour une autre version moins politiquement correcte de l’information, lire ici (commentaires compris). . Source : ZDNet (3 décembre 2007)

Revue de presse

Revue de presse du 14 décembre 2007

1. Achats public : le rapport Stoléru Lionel Stoléru a remis son rapport traitant de l’amélioration de l’accès des PMe aux marchés publics. Il y évoque ainsi la possibilité de “sortir” les établissement hospitaliers du champ d’application du Code des marchés publics pour les placer sous celui de la directive européenne. Il estime aussi que la signature électronique coûte trop cher aux PME, ce qui reste très discutable au regard par exemple des investissements informatiques nécessaires à la simple consultation des appels d’offres dématérialisés. . Source : Maire Info (10 décembre 2007) 2. Les bornes à justice selon Rue89 Rue89 s’intéresse lui aussi aux bornes voulues par le ministère de la Justice et censées faciliter l’accès à différents services déjà évoqués ici. Le concept est intéressant, mais nécessite d’être validé sur le terrain. Si certaines bornes connaissent un franc succès (les distributeurs de certificats de non-gage, par exemple), d’autres sont…

Revue de presse

Revue de presse du 22 avril 2008

1. Des PDA pour faciliter la démat’ des documents Sodicome, une société de collecte et de traitement de déchets médicaux, s’est équipée de PDA afin de supprimer une partie de ses documents papier, et notamment un bordereau Cerfa chargé d’assurer la traçabilité des déchets. Le système a été mis en place en octobre 2007. . Source : ZDNet (17 avril 2008) 2. Banques : et l’ouverture de compte en ligne ? Cet intéressant article explique pourquoi les banques hésitent à offrir la possibilité d’ouvrir des comptes entièrement en ligne, et ce malgré une législation claire sur la signature électronique. Les banques ont obligation de vérifier l’identité de l’internaute, d’où le maintien en place de ces procédures. Dans le cas d’un internaute déjà client de la banque, en revanche, la situation est bien plus simple que pour un nouveau venu. . Source : Droit & Technologies (21 avril 2008) 3. e-Administration…