Brèves

Informations en bref du 17 décembre 2007

1. Edisys retient les certificats ChamberSign…

La plate-forme de dématérialisation des marchés publics Edisys va pouvoir délivrer en face à face, sur site, dans toute la France, après les vérifications d’usage et dans les meilleurs délais, des certificats de signature électronique ChamberSign
aux entreprises de BTP de toute taille concourant aux marchés publics. Elle est la première à obtenir le statut d’autorité d’enregistrement déléguée accréditée par l’autorité de certification des CCI.

2. … tout comme Crédit Mutuel Factor

ChamberSign peut se flatter d’un autre succès : son certificat de signature électronique Fiducio a été référencé par la plate-forme d’affacturage en ligne e-media@t de Crédit Mutuel Factor, opérationnelle depuis 6 mois. Grâce au service de banque en ligne CM Net et au certificat ChamberSign, un client de Crédit Mutuel Factor peut ainsi céder ses factures, effectuer ses demandes de garantie et mobiliser ses financements sans avoir à produire de document papier. Dans sa version logicielle, Fiducio est facturé 80 € ht/an. Sur clé USB, il coûte 80 € ht/an, plus 50 € la première année pour la clé USB. Sur carte à puce, il faut prévoir 80 € h/an, plus 80 € ht la première année pour le lecteur de carte.

3. L’annuaire en ligne de GS1 France

GS1 France a mis en ligne un annuaire de ses adhérents qui pratiquent la dématérialisation des factures entrantes et/ou sortantes dans l’un ou l’autre de ses modes. Au 15 décembre, on en comptait 74 (dont Andros, Bonduelle, Brossart, Colgate Palmolive, Ferrora, Gallimard, Materne, Lavazza et Sarah Lee). Leur liste est en accès libre. L’annuaire distingue les trois modes de dématérialisation (EDI + papier, mode 289bis, majoritaire, et 289-V, plus rare).